2013 Réclament 15 postes de recherche au doctorat à l’Université de Göttingen en Allemagne

Si vous avez des questions au sujet de cette aide se pose, s'il vous plaît visitez la source officielle et posez vos questions directement au centre.

Ce programme de doctorat fait des instituts de recherche de l’université Georg-August de Goettingen, l’Université de médecine vétérinaire de Hanovre, l’Université de Vechta, ainsi que la University of Applied Sciences Osnabrueck. À l’aide d’une perspective interdisciplinaire, les défis de bien-être animal résultant de pressions économiques et les exigences sociétales seront examinés. Au sein de ce programme structuré de trois ans, les candidats retenus auront l’occasion d’obtenir un doctorat. Ils enquêter sur une certaine question de recherche à l’un des présidents participants et en parallèle, participer à un programme modulaire qui leur fournira des thématiques, méthodologique ainsi que des compétences transférables.

afin de relever avec succès les exigences du programme de remise des diplômes, des connaissances de base de la langue allemande est impératif. En outre, les candidats devraient avoir une bonne maîtrise de l’anglais et une bonne connaissance des méthodes de recherche. Vous trouverez ci-dessous les exigences spécifiques pour les candidats retenus dans les projets individuels. Bien-être des animaux du point de vue de l’entreprise, candidats retenus auront – un diplôme de troisième cycle (maîtrise ou équivalent) en économie agricole, agro-alimentaire, sciences économiques, sciences forestières (avec une spécialisation en économie forestière) ou contre un danger lié discipliner – intérêt et une bonne connaissance dans les domaines suivants : application de la planification économique et de méthodes d’analyse, connaissance de la production animale ; Supply chain management. Bien-être des animaux d’un vétérinaire et zootechnique sciences perspective candidats reçus auront – un diplôme de troisième cycle (maîtrise ou équivalent) en médecine vétérinaire ; sciences agronomiques (avec une spécialisation en sciences du bétail) ; biologie ; ou sciences de la vie. -L’intérêt et de bonnes connaissances dans l’un des domaines suivants : recherche microbiologique, recherche traitant du bétail et l’élevage en ce qui concerne le bien-être des animaux et santé des animaux ; éthologie animale, les conséquences environnementales de la production animale ; la salubrité des aliments ; systèmes de production des animaux d’élevage. Bien-être des animaux du point vue de la science consommateur candidats reçus auront – un diplôme de troisième cycle (maîtrise ou équivalent) en agronomie, sciences de la nutrition, sciences économiques (avec une spécialisation en marketing) – Prescriptions particulières : intérêt dans le comportement de recherche, de commercialisation et de consommation du marché. Bien-être des animaux du point de vue éthique et philosophique candidats reçus auront – un diplôme de troisième cycle (maîtrise ou équivalent) en philosophie (de préférence avec une spécialisation en philosophie pratique) – Prescriptions particulières : intérêt dans le sujet du bien-être des animaux d’une recherche structurale, perspective de géographie économique et agricole les candidates auront – un diplôme de troisième cycle (maîtrise ou équivalent) en géographie ou sciences économiques ou sociales connexes-exigences particulières: l’expérience en recherche sociale empirique et volonté de travailler en équipe.

Bourses connexes